Nos représentants au Conseil Municipal de Saint-Maur des-Fossés

Saint-Maur Avenir

Matthieu Fernandez, Déborah Wargon et Frédéric Louradour

Matthieu Fernandez,
Déborah Wargon et
Frédéric Louradour

Avec une équipe venue de plusieurs horizons politiques, en particulier LaREM et la majorité présidentielle,  le collectif Saint-Maur Avenir a été créé pour rassembler, au-delà des clivages politiques, celles et ceux qui veulent porter un projet de renouveau pour Saint-Maur, avec une ambition et une vision d’avenir pour la ville.

SMA_RENOUVEAU

Qui est Matthieu Fernandez ?

Matthieu Fernandez est né en 1984. Marié et père d’un garçon de six ans, il est ancien élève de l’École Normale Supérieure de la rue d’Ulm, agrégé de Lettres classiques, docteur en Études grecques. Il est actuellement Professeur en Lycée et en Classes préparatoires aux Grandes écoles dans un établissement prestigieux.

Il a créé deux associations dans le domaine culturel.

Il est installé à Saint-Maur-des-Fossés depuis 2013. La famille maternelle de son épouse y est implantée depuis longtemps : en 1918, l’un de ses ascendants avait fondé une école primaire supérieure devenue depuis le lycée d’Arsonval.

Matthieu Fernandez a choisi de s’engager pour soutenir Emmanuel Macron lors des élections présidentielles de 2017. Il a ensuite été responsable du comité local de La République en Marche.

En 2018, il crée le l’association Saint-Maur Avenir, dont il est aujourd’hui le président.

Qui est Déborah Wargon ?

Deborah Wargon, 49 ans, a effectué sa scolarité au Lycée Marcelin Berthelot puis elle a étudié le droit à l’Université de Paris XII qui, à l’époque, était à La Varenne. Elle a ensuite poursuivi en Droit Européen, à l’Université de Leyden en Hollande.

Après des années en qualité de Juriste et DRH dans des groupes comme AUBADE ou NIKON, elle est aujourd’hui chef d’entreprise dans la fabrication et le commerce d’optique et Conseillère Prud’homale.

Elle souhaite proposer un renouveau garant d’une dynamique incluant tous les âges, tant les actifs que les enfants, les jeunes et les retraités, tout en retrouvant ce qui a été perdu.

J’aimerais, dans un souci de justice sociale et de conservation de notre patrimoine, que le PLU soit modifié, le stationnement payant soit revu, ainsi que les infrastructures scolaires.

Pour nos enfants, il y a quelques années, l’école publique proposait des activités sportives, la classe verte était tous les ans, pas uniquement à la veille des élections municipales. On dispensait des cours d’anglais avec des professeurs de Langues. Aujourd’hui, tout cela a disparu. Il en est de même pour notre jeunesse, qui ne sait quoi faire les soirs et le week-end, à part sortir sur Paris ou les bords de Marne.

Nous devons proposer des lieux aux jeunes, ouverts tard le soir tous les week-ends, ainsi qu’un lieu à proprement parlé de rassemblement.

Pour tous, nous devons faire de Saint-Maur une ville harmonieuse et agréable à vivre, avec des trottoirs et des rues dignes de ce nom, et créer de vraies pistes cyclables.

Qui est Frédéric Louradour ?

53 ans. Ingénieur diplômé des Arts et Métiers et de l’IAE de Paris, habite Saint-Maur-des- Fossés depuis plus de 30 ans.

Entrepreneur et passionné très tôt par les enjeux de développement durable, Frédéric Louradour a créé une activité de conseil et des diplômes d’enseignement supérieur dans ce domaine.

En tant que Vice-Président en charge du Développement Durable d’une Université, il a conduit pendant 6 ans la stratégie et la mise en œuvre opérationnelle des actions de l’Université dans ce domaine. Il est aujourd’hui convaincu que la transition énergétique et écologique couplée avec le développement du numérique oblige les entreprises et les villes à se transformer.

Curieux des innovations à venir, il a eu l’occasion de mettre en œuvre et d’animer des éco systèmes regroupant des starts up, des collectivités, des grandes entreprises et des organismes d’enseignement supérieur.

« Je souhaite mettre mon expérience au service des Saint-Mauriens.

Avec eux et les commerçants, je veux développer les mobilités douces (vélo, marche à pied, véhicules électriques, navette municipale), tout en rénovant la

Voirie, les trottoirs et le système de stationnement. »

Ils nous soutiennent