Une politique du logement irréfléchie

Pendant la campagne municipale, nous n’avons cessé d’alerter la population sur le fait que Saint-Maur était en train de perdre la maîtrise du logement social au profit du Préfet, à cause de la politique irresponsable menée par Monsieur le Maire Sylvain Berrios, qui a cru pouvoir défier l’État.

Intercommunalité villages et quartier Saint Maur 94

Communiqué

Pendant la campagne municipale, nous n’avons cessé d’alerter la population sur le fait que Saint-Maur était en train de perdre la maîtrise du logement social au profit du Préfet, à cause de la politique irresponsable menée par Monsieur le Maire Sylvain Berrios, qui a cru pouvoir défier l’État.

La Ministre déléguée en charge du logement ne fait qu’appliquer la loi en prenant acte de la réalité : Saint-Maur-des-Fossés était en 2017 la 3eme ville la plus carencée de France.

Aujourd’hui, désemparé face aux conséquences de sa politique irresponsable (voir https://saintmauravenir.fr/logement-social-a-saint-maur/), , Monsieur Berrios ne trouve rien d’autre à faire que de se rependre en attaques personnelles sur les réseaux sociaux et dans les médias.

Ne devrait-il pas plutôt s’attacher à trouver des solutions pour nous sortir de l’impasse où il nous a menés ?

Il nous a fait perdre sur toute la ligne. Il bétonne la ville et sa politique nous vaut de lourdes sanctions : perte du droit de préemption, perte de la délivrance des permis de construire, amende majorée de 300%, et peut-être encore pire en perspective, total cumulé de 26 millions d’euros d’amende depuis 2015 !

C’est assez

Et pour plus d'actualités, suivez-nous !

Laisser un commentaire

7 + 17 =